CONSEIL POUR LA TRAVERSÉE HIVERNALE MEMPHRÉMAGOG 22 FÉVRIER 2020

Par Tête à Vélo

PLUS DE 150 FATTEUX» PARTICIPERONT À CET ÉVÉNEMENT.

VOICI QUELQUES CONSEILS POUR BIEN S’Y PRÉPARER.

Le bon équipement

Rouler plus de 26 km sur le lac Memphrémagog glacé en pleine noirceur est tout un défi.

Tu crois avoir l’ADN d’un Innu ou de l’antigel dans les veines, un Strava qui suit toutes tes traces, un Fatbike qui déteste hiverner, des potes qui ne te reconnaissent que de dos quand tu roules!

Tu es un.e «Fatteux» qui veut s’amuser, relever ce défi, te mesurer à l’hiver et vivre une expérience unique.

Tu es sûrement celle ou celui qui peut réussir cette traversée, mais as-tu le bon équipement?

Le bon pneu

Le Memphrémagog, en hiver, peut présenter un doux manteau neigeux où se dénuder complètement et laisser paraître ses dessous en glaces vives.

Un bon pneu à clous est idéal pour toutes les conditions rencontrées sur le lac. Quant à la pression du pneu, elle devra être ajustée au moment du départ selon la température et le type de surface.

Et la lumière fut!

Bien que le parcours soit illuminé par plus de 200 lanternes, deux lumières, une fixée sur le vélo et l’autre sur le casque, est la formule idéale pour vivre la traversée en toute quiétude.

Nombre de lumens, avec ou sans pile externe, sont les éternelles questions qui reviennent chaque année par un grand nombre de nos participants.

Il n’y a pas une seule bonne réponse, mais plutôt une solution selon les conditions, le type de parcours et le temps prévu pour compléter la distance.

Vous ne pouvez compter que sur une seule lumière, optez pour une fixe sur votre vélo d’au moins 500 lumens. L’avantage d’une lumière avec pile permet au cycliste de porter une pile de rechange dans sa poche arrière, sinon, il est préférable de rouler avec une lumière avec pile intégrale.

Il faudra vous soucier de la température et du temps estimé pour franchir la distance du parcours. Plus il fait froid, plus la durée de la pile diminue. Plus longue sera votre traversée, plus vous devrez disposer d’une pile à longue durée.

Les vêtements

Bien se vêtir lors de la traversée est toujours exigeants, on recommande toujours de porter plusieurs couches de vêtements.

Peu importe la température, misez d’abord sur une couche de base qui respire et qui vous garde au chaud. Pour maximiser ces deux caractéristiques, la laine mérinos est une solution tout indiquée. Elle conserve mieux la chaleur du corps que la laine sèche. De plus, ce type de vêtement est très léger, il ne retient pas les odeurs et il permet d’évacuer l’humidité.

Prévoir une veste, comme celle que l’on utilise en ski de fond, pour mettre par-dessus votre 2e couche. Il est important que cette veste soit coupe-vent devant et respirante derrière.

Les chaussures

Des bas chauds et une paire de bottes imperméables avec assez d’espace pour que l’air y circule ou pour y placer des chauffe-mitaines (hotshot), voilà l’ensemble parfait pour braver les intempéries.

Il ne vous reste qu’à vous préparer physiquement.

La préparation physique et technique sera l’objet du prochain article.

LE CLUB CYCLISTE MEMPHRÉMAGOG AIDERA À LA RÉALISATION DE LA QUATRIÈME ÉDITION DE LA TRAVERSÉE HIVERNALE MEMPHRÉMAGOG, LE 22 FÉVRIER 2020.

Publié dans CCMEMPHRÉMAGOG | Laisser un commentaire

Trucs techniques pour une meilleure traversée

Par Tête à vélo

la Traversée hivernale Memphrémagog

la troisième édition de la Traversée hivernale Memphrémagog. Course de fatbike. Vélo à pneus surdimensionnés. Édition nocturne 2019.

 

CONSEILS TECHNIQUES POUR MIEUX ROULER SON FATBIKE

Plusieurs fatteux souhaitent une neige durcie sur le Memphrémagog, le 22 février prochain. Nous aussi espérons les meilleures conditions de neige et une température confortable.

Rouler à belle allure sur le plat d’un lac où une piste, bien damée, permet d’y exploiter nos qualités de rouleur.

Mais qu’en est-il de vos qualités de rouleur lorsque la neige s’amollit sur une bonne partie du parcours?

Comment ajuster votre effort si une neige intense tombe pendant la traversée rendant les conditions du parcours plus difficiles?

Que devez-vous faire si plusieurs concurrents vous obligent à rouler hors-piste pour les doubler?

Quatre qualités à maîtriser en Fatbike

Le Fatbike demande plus que simplement pédaler. Quatre fondamentaux sont à acquérir pour améliorer le plaisir de rouler l’hiver.

L’équilibre

Cette première qualité est essentielle pour tous types de parcours et tous types de surfaces, soit un très bon équilibre à très basse vitesse.

Prenez le temps de pratiquer à faire du surplace 3 à 5 minutes avant chacune de vos sorties de Fatbike.

Trouvez un terrain avec une très légère pente positive, arrivez très lentement, debout sur vos pédales parallèles au sol, freinez jusqu’à l’arrêt complet et tentez de maintenir votre équilibre en faisant du surplace. Répétez.

Variante; tentez de maintenir votre équilibre, quelques secondes, assis sur votre selle et repartez en ligne droite. Cette variante vous aidera à trouver le bon développement pour une meilleure efficacité.

La répartition du poids

La réparation du poids est essentielle en Fatbike. Quand devez-vous ajouter ou retirer du poids sur la roue arrière pour une meilleure traction?

Cette technique, c’est savoir comment se déplacer sur sa selle pour répartir idéalement son poids selon les difficultés rencontrées.

Trois exercices pour maîtriser cette technique.

Le départ

Placez-vous dans une montée à faible pourcentage. Placez un pied sur la pédale en position de départ (idéalement en position à 2 heures). Assoyez-vous sur le bec de selle et élancez-vous. Gardez cette position (assis sur le bec de selle) jusqu’à ce que le vous soyez stable et que le Fatbike ait pris bonne allure.

Rouler hors sentier

Ajustez votre développement arrière et sortez du sentier pour tenter de rouler plus loin et plus longtemps dans une neige non damée.

Plus votre vitesse diminue, plus vous devrez vous avancer sur votre selle afin de repartir votre poids et maintenir une meilleure traction.

Monter une côte

Vous voilà à nouveau devant cette bosse que vous marchez trop souvent. Trois choses à mettre en pratique pour réussir cette montée.

  1. Éviter un développement trop léger à moins d’une surface enneigée plus molle. Il est préférable d’utiliser un peu plus de force.
  2. Attaquez la montée les fesses sur le bec de votre selle.
  3. Maintenez, dans la mesure du possible, le même rythme du coup de pédales.

Le choix du bon braquet (développement)

Afin de franchir le plus d’obstacles sans mettre pied à terre, votre Fatbike doit maintenir une bonne vitesse et, surtout, la vitesse la plus constante. Évitez les trop grands écarts de développement, en passant de votre pignon (gear) de 19 à votre pignon de 32.

Il est préférable de monter graduellement vos pignons jusqu’au développement qui vous donnera une vitesse constante et un bon appui sur votre roue arrière.

Cette technique est aussi efficace en montée que sur le plat comme lors de la traversée.

Le bunny up

Que dire! Cette technique est utilisée fréquemment en Fatbike. Pratiquez-le!

Publié dans CCMEMPHRÉMAGOG | Laisser un commentaire